Une virée à moto en amoureux dans les Alpes du Sud.

Aujourd’hui, nous rencontrons Martin et Florence, deux amoureux qui ont sillonné l’hexagone, l’Europe et même l’Asie à moto. Ces deux passionnés ont accepté de nous partager avec nous leur aventure en région Paca, dans les alpes du sud plus précisément. Martin et Florence, deux clients Speedway, nous donne la chance de voir leur parcours et leurs photos.

Nous les suivons, le temps d’un week-end, dans leur virée à proximité du col de Vars. Aux pilotes de leur BMW GS1200, les deux amoureux ont pris soin de s’équiper minutieusement. Dans le but de tenir 2 jours, les amoureux se sont munis d’une sacoche réservoir avec un kit de crevaison, des outils basiques, un jerrican, un GPS moto ainsi que des cartes. Indépendamment de l’aspect technique, Cyrille et Christine ont également prévu des vêtement chauds en cette période d’été indien. Évidemment, hautes altitudes obligent, ils ont emmené avec eux une tenue de pluie.

Ces deux passionnés nous donnent le conseil de commencer le trip à partir d’Aubaine le samedi matin aux alentours de 8h afin d’atteindre l’autoroute menant vers Lyon, puis Avignon. Après avoir atteint l’A51, il faudra prendre la sortie 14 vers la départementale D96, nous permettant ainsi d’arriver jusqu’à Meyrargues. Cette dernière destination nous permettra enfin d’aboutir à Peyrolles-en-Provence sur la E72.

Si vous aimez la douce France, vous allez être servis avec toutes les routes typiquement provençales. Vous transiterez par des villages comme Vinon-sur-Verdon, ou encore Gréoux-Les-Bains. La balade s’enchainera ensuite sur St-Martin-des-Brômes, où des routes de campagne agréables vous attendront à Riez, Estoublon, Digne-les-bains, Seyne ainsi que Saint-Vinvent-les-Forts.

L’accès à Embrun se réalise par un arrêt sur le très beau lac de Serre-Ponçon. Lors de votre arrivée à Embrun, nous vous recommandons vivement de rouler par la vieille ville, très épanouissante et accessible aux deux roues. N’hésitez pas non plus à descendre de votre bolide pour rejoindre les sentiers des marmottes à Guilestre. Un passage avec des animaux des montagnes vous attendra.

L’atteinte du château de Queyras se fera en passant par des routes sinueuses et des virages en lacets. Ces routes s’enchainent sur Molines-en-Queyras, et le Col Agnel, qui se trouve à 2 744 mètres d’altitude.  Il est strictement conseillé de prendre connaissance de la météo avant de prendre la route, puisque le col Agnel est fermé en hiver. Cette fermeture a généralement lieu à partir du mois d’octobre. Cyrille et Christine nous informent que le Col Agnel est ni plus ni moins le deuxième plus haut col routier des Alpes française. Pour info, le premier est celui de l’Iseran. Les coureurs du Tour de France ont des difficultés à y passer, mais cela est réalisable à moto.

Les amoureux réalisent le retour par Saint-Véran jusqu’à Guillestre. Ces derniers font une halte à l’hôtel Le Catinat fleuri, qui accueille régulièrement des voyageurs à deux roues, et ont une structure adaptée pour eux. Cyrille et Christine ont trouvé cet hôtel merveilleux, et tout à fait abordable financièrement. Le retour se réalise dimanche tôt dans la matinée vers le Vars avec des routes en lacets. Ces mènent jusqu’à la vallée de l’Ubaye à Saint-Paul-sur-Ubaye. Ce village a la particularité de posséder le musée de la moto. Nos deux voyageurs ont été bluffé de voir des engins pouvant encore rouler alors que certains datent de 1925.

Continuez votre virée vers le pont du châtelet du l’Ubaye. Ce pont vous donnera une vue inoubliable vers la rivière Ubaye. La pause déjeuner s’effectua à l’auberge de la Cure à Maljasset. Une nouvelle fois, ils arrivent sur un lieu ayant l’habitude d’accueillir des adeptes du deux roues. Il y règne une atmosphère conviviale, chaleureuse, et authentique.

La suite du voyage s’enchaine sur Barcelonnette, en passant par Allos, Colmar, Saint-André-les Alpes, Saint-Julien-Du-Verdon puis Castellane. L’arrivée à Moustiers-Sainte-Marie se fait par des routes droites avec des virages. Moustiers est agréable pour son panorama et ses boutiques de céramiques. La grande arrivée à Aubagne s’effectua le dimanche soir, en transitant par Riez, Barjols, ainsi que Saint-Maxim-la-Sainte-Baume

Cette virée en PACA est sans hésitation faites pour les adeptes de routes de montagnes sécurisées ainsi que les férues de paysages authentiques. Si vous souhaitez d’autres idées de week-end moto, vous avez la possibilité d’accèder à nos 5 itinréraies en France. Et vous, quel est votre prochain road trip ?